Rendre l’eau de mer potable facilement, une révolution possible!

Actuellement, 2,1 milliards de personnes n’ont toujours pas accès à de l’eau potable.
Une solution, le Graphair, une forme particulière de graphène à base d’huile de soja inventée par une équipe de scientifiques australiens du Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation (CSIRO). Plus simple, plus écologique et moins couteux à fabriquer, il conserve les mêmes propriétés que le graphène.
En un seul passage du filtre, l’eau du port de Sydney est devenue potable !

« cela remplace les processus complexes, chronophages et multi-étapes de filtration actuels par un processus à une seule étape ». Dong Han Seo, auteur principal d’un article sur le projet.

Les tests réalisés montrent aussi que la filtration au Graphair a continué de fonctionner malgré l’accumulation des polluants, contrairement aux autres filtres qui ont tendance à s’encrasser rapidement.
Dès l’année prochaine, les chercheurs espèrent débuter des essais dans des pays en développement et ainsi pouvoir un jour filtrer l’eau d’une maison voir d’une ville entière.

Partagez cet article